L'histoire du lycéeL'histoire du lycée

1842

Le cardinal d’Astros, archevêque, désire avoir dans sa ville de Toulouse, une communauté de Soeurs de la Charité de Nevers.
Il présente sa requête à Sœur Eléonore SALGUES, nouvelle Supérieure générale.

1849

Ouverture d’une école, achat de deux maisons dans le but de « faire participer à cette prospérité la classe ouvrière de ce quartier populeux ».

5 JUIN 1863

Soeur Dominique Sénac, nouvelle Supérieure, se trouve à la tête d’un établissement qui compte 19 soeurs et presque 200 élèves (85 externes, 20 demi-pensionnaires, 98 pensionnaires). Les soeurs se révèlent particulièrement attentives à tout ce qui est pauvre, à tout ce qui souffre.
Leur rayonnement s’étend à la ville. Elles ont une discrétion ingénieuse pour découvrir les détresses cachées.
Au fil des événements et durant la 1ère et la 2ème guerre Mondiale, l’école est réquisitionnée en hôpital et accueille les réfugiés de l’exode. Après la guerre, l’établissement reprend son essor et retrouve progressivement sa prospérité.
La direction et la gestion sont confiées en 1981 à des laïcs œuvrant dans l’esprit de la Congrégation et sous la tutelle des Sœurs de la Charité de Nevers.